FESTIVAL // Alëxone investit les rues de Sète

By Amelie Sales — mai 28, 2013

Alexone1Pour sa sixième édition et depuis son lancement, le festival K-Live qui se déroule du 29 mai au 1er juin prochain à Sète met un point d’honneur à donner une place privilégiée au street-art. Après avoir reçu Atlas, Poch, M.Chat, Epsylon Point, Chanoir ou encore C215, le festival fait appel cette fois-ci à Alëxone pour parer les murs de la ville de ses plus beaux atours !

Cette année, l’Hérault n’aura jamais autant exposé le travail du graffeur parisien Alëxone. Après ses deux expos collectives en décembre et février derniers (expo Outline et expo à la galerie At Down), l’artiste de renom revient dans la région en tant qu’invité d’honneur du festival K-Live. Ce dernier et la ville de Sète lui ouvrent donc les portes du Musée à Ciel Ouvert (MaCO) offrant à Alëxone les murs de la cité portuaire en toile de fond.

Une vague d’artistes urbains…

Pablito Zago à Sète ©P.ZagoSi Alëxone reste la tête d’affiche du festival, d’autres artistes ont été eux aussi conviés à participer à cette grande rencontre artistique. La touche féminine sera donnée en la personne de Claire Streetart qui imprégnera Sète de ses collages. L’Avignonnais Pablito Zago qui a déjà acté auprès des enfants sétois au cours des dernières semaines en réalisant des fresques collectives au Centre Social Gabino et rue de Tunis, signera lui aussi son passage sur les murs de la vieille ville.

De plus, le K-Live nous fait voyager grâce à la venue de trois artistes philippins Roméo Lee, Carlo Ricafort et Jayson Oliveria, qui ont réalisé début avril un wall painting, rue de la Révolution. Leur présence permet d’apporter sa pierre à l’édifice du MaCO et s’inscrit également dans le cadre de l’exposition Manila Vice qui se tient au MIAM (Musée international des arts modestes) jusqu’au 27 septembre 2013 (23 quai Maréchal de Lattre de Tassigny). Les expositions sétoises ne s’arrêtent pas là puisque la rue F.Mistral accueillera du 31 mai au 16 juin le MontKashink_canal_Saint-Martin1pelliérain The Wizard (à l’Hôtel de Paris) et l’expo collective Klash avec les artistes KASHINK, Jean DENANT, Martin RAUTUREAU 1980 et Paul LOUBARD 1980, ainsi que PEDRO et KAZY-K du collectif 100 Pression, à La Fondation.

Enfin, si le K-Live nous met de la couleur plein la vue, il prend aussi soin de nos oreilles en organisant deux soirées concerts au Théâtre de la mer : Tricky et My Life is a Week-end. Gageons que la météo se montrera plus clémente que ces derniers jours afin que le festival remporte le succès escompté. Et d’offrir chaudement l’occasion de retrouver la trace des précédents artistes mais aussi de découvrir Sète sous d’autres aspects : une ville méditerranéenne traditionnelle baignée dans l’art contemporain !

Tout le programme du festival : K-live.fr

ERRATUM : Pour des raisons de santé, Alëxone ne pourra se rendre sur le festival cette année. Que les amateurs de l’artiste se rassurent, Alëxone « nous a assuré qu’il viendrait sur l’Île Singulière dès qu’il serait en mesure de le faire » (K-Live)

 

About Author

Amélie SALES ©2012-2017 Textes et photos protégés par un droit d'auteur. Reproduction interdite !

View all Amelie Sales posts.

Leave A Reply

Laisser un commentaire

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On Instagram