LIVRE // Quand le street art parle social et politique

By Amelie Sales — octobre 26, 2015

1416_3519Mouvement artistique majeur depuis bientôt cinquante ans, 1416_3528le street art enflamme aujourd’hui la planète. Face à une crise économique et morale généralisée, les murs tiennent à nouveau le haut du pavé, portent la parole et les cris de street artistes indignés. Ils investissent en force le social et le politique, dénoncent une réalité asphyxiante. Trop de pauvreté, d’inégalités. Trop d’écrans, de publicité, de pollution. Trop de discours politiques et médiatiques normalisateurs qui préconisent toujours plus de cures d’austérité inacceptables. D’Athènes à Lisbonne, de Marseille à Barcelone, de Rome à Paris, Les Murs Révoltés présente les œuvres de tous ces artistes qui n’acceptent pas le monde tel qu’il est. Ils viennent de partout. C’est la mondialisation du refus. Ces murs-là nous interpellent, nous provoquent, nous appellent à la vigilance, et affirment aussi, que dans un monde saturé d’images toutes faites, celles du street art ont un rôle particulier à jouer.

Plus de 45 artistes représentés parmi lesquels : Beerens, Bleeps, Clet, ARDGP, C215, Dimitri Taxis, Ender, Ethos, Ezk, Happy Fingers, Hérard, Icy and Sot, Indigo, Jace, Jana und JS, Kram, Levalet, Mark Jenkins, Mimi the Clown, Monsieur Qui, Mr Pee, Mygalo, Paella, Pole Ka, Radak et Les Morts de la Rue, Rero, Rnst, Sidron, Speedy Graphito, VLP, Wild Drawing, Yuri, Zoo Project…

Auteurs : Yvan Tessier et Stéphanie Lemoine
Paru le 15 octobre 2015
Éditions Alternatives

208 pages / 25€

About Author

Amélie Sales - Éditrice de Busk Magazine ©2012-2016 Tous les textes et les photos sont protégés par un droit d'auteur. Reproduction interdite !

View all Amelie Sales posts.

Leave A Reply

Laisser un commentaire

Facebook
Twitter
INSTAGRAM