TATTOO // Un Salon qui a fait couler beaucoup d’encre !

By Amelie Sales — mai 11, 2014

Montpellier-tattoo-conventionCe week-end du 10 mai, le Zénith Sud accueillait la troisième convention du tatouage à Montpellier. Pas encore rentré dans la fosse que l’on entendait déjà le crépitement des machines à tatouer. Au cœur de la célèbre salle de concert, les allées se succédaient, jalonnées de stands de tatoueurs prêts à recevoir les plus téméraires des badauds. Sous l’œil curieux des visiteurs, certains venaient s’offrir leur premier dessin permanent, quand d’autres coloraient un peu plus leur collection d’illustrations sur la peau. Des gravures indélébiles donc, avec à la carte autant de styles artistiques qu’il n’y avait de tatoueurs. Et celui qui glanait certainement le plus les foules, c’est le célèbre Parisien Tin-Tin, maître incontesté de la discipline.

Dans les allées et à chaque rencontre inopinée, l’éternelle question : « tu viens te faire tatouer ? » Autre rencontre inattendue : celle de Mr Garcin venu présenter ses dernières sérigraphies de super-héros, super-collés ! Plus loin, au détour d’une conversation de comptoir, la complainte d’un motard aux tempes grises, qui déplore la démocratisation du tatouage. « Les mecs ils sont propres sur eux, la chemise impeccable mais les bras tatoués ! » Eh oui monsieur, qu’on se le dise, le tatouage n’est plus l’apanage du biker à la Harley mais s’incruste dans tous les styles et tous les modes de vie, que l’on soit rocker, metalleux, B-boy ou classique. Sans oublier les hipsters qui se faisaient cajoler le poil et affûter la moustache du côté des barbiers. Le podium central quant à lui, réceptionnait concours, défilé de pin’up et autre performance de piercing pour un public mieux aiguillé ! Retour en images…

About Author

Amélie Sales - Éditrice de Busk Magazine ©2012-2016 Tous les textes et les photos sont protégés par un droit d'auteur. Reproduction interdite !

View all Amelie Sales posts.

Leave A Reply

Laisser un commentaire

Facebook
Twitter
INSTAGRAM